Sous ces notes mélancoliques et ces paroles mi-rêveuses mi-désenchantées, nous découvrons Shelmi, un groupe parisien tout d’abord connu sous le nom de Super Social Jeez et composé de Sacha, Benjamin et Célio. Le groupe a opéré ensuite une sorte de mutation, davantage influencé par le hiphop «new school», le rap français et parfois les sonorités pop, pour finalement renaître sous le nom de Shelmi au printemps 2016. Dressant un portrait complexe mêlant sensibilité et fragilité, entre espoir et déception, de la génération dont ils font parti, ils dépeignent cette génération schizophrène comme un peu lasse et perdue, en perte de repères mais qui ne veut pas cesser de se battre ; elle veut juste continuer à rêver. Se dessine alors un univers parallèle dont on ne veut pas s’échapper, - il est question de substances «échappatoires» - puisque l’ailleurs est amer et la réalité difficile à supporter. Nous sommes entraînés par une spirale cotonneuse et puissante, appuyée par la qualité des visuels du collectif de TBMA Studios, réalisateurs du vidéoclip. De ce morceau, découle une ballade hypnotique et suspendue au dessus du temps dont on ne ressort pas indemne !

 

With the first melancholic notes and the half-dreamy and half-disillusioned lyrics, we discover Shelmi, a parisian group composed of Sacha, Benjamin and Célio, and which was at first named Super Social Jeez. They finally turned up to become Shelmi, more influenced by hip-hop «new school», french rap and sometimes pop musical notes, at the end of Spring 2016. They’re building a complex face of their generation, mixing feelings like sensibility and fragility, between hope and disappointment, as they’re part of this schizophrenic generation, which seems to be lost and tired ; however this generation doesn’t want to give up and just want to keep on dreaming. We can see in their clip, a kind of parallel universe, - it’s about «escaping» substances - whose anybody wants to escape from, as the reality is bitter and hard to live with. We fall into a fluffy and powerful spiral, emphasized by the quality of the visual artwork of TBMA Studios. Here is an hypnotic ballad, hanging above time, from whom we don’t stand out unhurt !

More information :

Directed by TBMA Art direction : Mohamed Sqalli Music & lyrics : SHELMI Fx: Tbma & Nino Sorek

http://tbmamercy.com/

Extrait de l’album « No Go Zone » à paraître le 20 janvier 2018. Disponible en pré-commande :

https://Tot-ou-Tard.lnk.to/ShelminNoG...

(p) et © 2017 tôt Ou tard / VF Musiques Editions: Because Edition

Text by Aali Alien 

DancingGirl.gif
FLECHE2.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now